Accueil>Les infos pratiques>Démarches administratives>Particuliers

Particuliers

Fiche pratique

Vol de plaques d'immatriculation

Vérifié le 26 mars 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Si vous constatez le vol de vos plaques d'immatriculation (c'est-à-dire la soustraction physique des plaques de votre véhicule), vous devez porter plainte très rapidement. Vous devez ensuite faire refaire vos plaques et les fixer à votre véhicule.

Dès que vous constatez le vol de vos plaques d'immatriculation, vous devez porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie.

Vous devez signaler le vol à votre retour en France en portant plainte au commissariat ou à la gendarmerie.

Après avoir porté plainte, vous devrez

  • faire refaire auprès d'un professionnel les plaques comportant le numéro d'immatriculation figurant sur votre carte grise,
  • les fixer à votre véhicule.

  À savoir

le vol des plaques n'est pas assimilé à l'usurpation du numéro d'immatriculation et ne permet pas l'attribution d'une nouvelle immatriculation du véhicule.

Si vous circulez avec un véhicule qui ne dispose pas de plaque d'immatriculation, vous pouvez être sanctionné d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 €.

Et aussi

Festival des P’tits Malins 2022

C’est l’automne ! Courir sous les feuilles, sauter dans les flaques d’eau, décorer sa citrouille, et faire le plein de spectacles avec la 7e édition du Festival des P‘tits Malins. Cirque, chanson,…

Lire la suite

partagez

sur facebooksur twittersur google pluspar emailimprimer